Trump songe à Dina Powell pour remplacer Nikki Haley à l'Onu

Trump songe à Dina Powell pour remplacer Nikki Haley à l'Onu

Donald Trump a déclaré mardi soir qu'il songeait à l'ancienne dirigeante de Goldman Sachs et conseillère de la Maison blanche, Dina Powell, pour succéder à Nikki Haley comme ambassadrice des Etats-Unis à l'Onu.

Le président américain a expliqué avant son départ pour un meeting électoral dans l'Iowa qu'il demanderait à Haley de l'aider à choisir sa remplaçante.

Trump a précisé que sa fille Ivanka, conseillère de la présidence, ferait une formidable représentante à l'Onu mais qu'il ne pouvait pas lui confier ce poste car on l'accuserait de népotisme.

Nikki Haley a prévu de quitter ses fonctions à la fin de l'année.